Comment préparer les vacances ?

Dernière mise à jour : 14 oct.

Quand le soleil est là, que le rythme scolaire se termine, on pense inévitablement aux vacances. Néanmoins, quand on est entrepreneur, on ne sait jamais comment prendre congé, sans perdre des contrats ou des revenus.


Pour beaucoup de gestionnaire d'entreprise, prendre congé est synonyme de zéro revenu. Du coup, on hésite. On redoute. On repousse le moment. Surtout au début, ou dans les premières années de notre aventure entrepreneuriale.

On se demande toujours comment nos clients vont réagir ; Vont-ils être là à notre retour, ou risquent-ils d’aller voir ailleurs ? Ne vont-ils pas prendre d’autres habitudes, découvrir une autre personne procurant les mêmes services que les miens ?


Tout d’abord, il est bon d’analyser quel serait le bon moment pour vous, entrepreneur, de prendre congé. Pour cela, commencez par vous demander quand est-ce que vous avez des obligations? Vos comptabilité sera-t-elle à jour? Avez-vous besoin de produire vos déclarations gouvernementales durant votre absence? Il y a -t-il des projets qui seront mis en place en votre absence? Est-ce que c'est une grosse période de production pour votre entreprise? En effet, si vous êtes comptable, vous allez éviter de prendre congé durant la période de déclaration d'impôts ou si vos déclarations de taxes ne sont pas produites. Si vous avez un magasin vend beaucoup en période de fête, vous allez aussi éviter de partir en vacances durant la période de novembre et décembre.

Bref ; faites le point sur les périodes où vous avez des obligations et ensuite, observez quand vos clients sont également en vacances, ou que votre charge de travail est plus légère.


Par exemple, si vos clients travaillent principalement dans le domaine de la construction, vous saurez que durant les congés annuels, vous aurez également peu de travail.


Pour finir, observez votre rythme à vous. Car nous avons tous un rythme différent. Certaines personnes préfèrent se reposer en faisant de longs weekends, alors que d’autres personnes ont besoin de déconnecter complètement durant une période donnée.


Combien de temps avez-vous besoin pour déconnecter, vous ressourcer et profiter ? Il est indispensable de savoir reconnaître quels sont vos besoins ainsi que ceux de vos proches qui partent avec vous.

Après avoir analysé tout cela, il est maintenant possible de faire le point.


D'un point de vue financier, il est temps de penser à votre rémunération durant vos vacances. Est-ce que vous vous payez un salaire régulier? Quelle est votre politique de vacances ?


Si vous avez choisi de cumuler un 4% de vacances, vous n'aurez donc pas d'inquiétude. Tant que vous respectez votre solde de vacances en banque, vous serez rémunéré durant votre absence.


Si vous avez choisi de vous payer un 4% sur chaque paie, c'est alors votre responsabilité d'épargner cette somme au privé. Ceci dans le but de vous permettre d'avoir une épargne nécessaire à couvrir vos frais privés réguliers.


Si vous n’avez aucune politique en place, que vous êtes travailleur autonome et que vous ne vous versez pas à proprement dit de salaire, il vous faut vous préparer d'un point de vue financier. Pour cela, il vous faut définir quels sont vos frais privés réguliers. À partir de cela, vous pourrez alors multiplier cette somme par la période de votre absence. Vous diviserez ensuite ce total par le nombre de semaines que vous travaillez par année. Ce résultat est le montant de votre épargne hebdomadaire pour vos vacances.


Voici un exemple:

  • Vos frais privés représentent 250$ par semaine

  • Vous avez choisi de prendre 3 semaines de vacances l'année prochaine

  • Vous aurez donc besoin d'un revenu minimum de 750$ pour couvrir vos frais durant vos vacances (250*3)

  • Sur 52 semaines, vous prévoyez travailler 49 semaines. Il vous faut donc diviser 750/49 = 15,30$.

  • Vous devrez donc épargner 15,30$ min par semaine pour vos vacances.

Ainsi, vous vous garantissez de pouvoir subvenir aux besoins min. durant vos vacances. Cela sera déjà une inquiétude de moins pour vous de savoir que les frais seront déjà prévus.

Parlons maintenant du point de vue de vos clients. N’oubliez jamais qu’eux aussi ils partent en vacances et c’est tout à fait normal. Jamais il ne vous viendrait à l’idée de leur reprocher de partir. Alors ne culpabilisez pas ! Car pour être un entrepreneur ou un travailleur autonome, en pleine forme, il est indispensable de se reposer, de déconnecter, de se ressourcer. Avez-vous observé votre rendement lorsque vous êtes fatigué ? En général, on se traine un peu. Tandis que les vacances sont une période très créatrice pour notre travail. On reprend des forces, on s’inspire, on est créatif. Souvent nous avons de nouvelles idées qui surgissent durant ces journées de relâche !


Bref, vos clients ne vous reprocherons pas de prendre des vacances. Il est toutefois de votre responsabilité de prévoir les enjeux de vos clients. Si vous avez des rencontres, des séances, de travail prévues avec eux durant votre période d'absence, il vous faut les envisager et prévoir de les déplacer, ou simplement de déléguer à un collègue, à une entreprise en sous-traitance! Plus vous serez transparent envers vos clients, moins vous prendrez de chance de les vexer et de les perdre.

Peu importe quelle sera votre préparation, pour le bien-être de votre entreprise, les congés sont I-N-D-I-S-P-E-N-S-A-B-L-E-S !

Ne reportez plus ces moments indispensables à votre équilibre ! Bonnes vacances





1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout